Les travaux dans la ville

Rénover - améliorer - sécuriser

Certains travaux peuvent entraver la circulation. Qu'ils soient à l'initiative de la ville, du département ou de la région, ces travaux ne sont envisagés que pour rénover, améliorer et sécuriser les déplacements... Des travaux de génie civil : pose d'une gaine technique pour relier l'ensemble des bâtiments communaux avec la fibre optique, un carrefour giratoire, un rétrécissement de chaussée... des opérations qui créent  de la gêne aux habitants. Comment faire autrement ? Nous vous remercions de votre compréhension.

Un nouveau site internet

Par contre d'autres travaux sont invisibles pour la population, comme la construction du nouveau site internet de la ville qui sera dévoilé courant janvier 2016. Ce nouveau site sera avant tout dédié aux habitants. Une rubrique sera ouverte aux associations, qui sont un maillon essentiel et un des poumons de notre ville forte de plus de 70 associations. Le site intégrera des renseignements concernant les démarches administratives de l'état-civil ainsi que des guides pratiques pour les grandes étapes de la vie.

Fresque sur le transformateur près de l’église de la Visitation

Une fresque est en cours de réalisation sur le transformateur près de l’église de la Visitation. Cette fresque, réalisée par l’association Ressources, est bien visible car le transformateur décoré est situé en bordure de la route avenue de la Visitation, reliant Quetigny et Chevigny-Saint-Sauveur. L’association Ressources est une association loi 1901 d’insertion par l’activité économique et de développement local. Actuellement l’association dispose de quatre chantiers d’insertion : un chantier fresques, un chantier prestations viticoles, un chantier maçonnerie patrimoine et un chantier culture de fruits rouges et confection de confitures. Elle a réalisé dernièrement une fresque géante couvrant le bâtiment des ateliers municipaux.

 

Les deux passerelles impasse de la Goulotte font peau neuve

Ces deux passerelles ayant subi l’usure naturelle du temps, rendant le passage des rivières la Goulotte et le Chanot dangereux, ont été déposées et remplacées par des structures en bois traité contre l’agression naturelle du temps. Ces nouvelles passerelles plus larges (trois mètres) permettront d’accéder en toute sécurité à la rue du 19-Mars et à l’impasse de la Goulotte.

 

Aménagement d’un carrefour giratoire avenue de l’Égalité

Ce carrefour giratoire à quatre branches permettra de desservir les nouveaux quartiers par la rue Colette, le nouvel accès du parking du cimetière avec la réalisation de deux places pour handicapés, et d’ouvrir la circulation des véhicules et des bus avenue de l’Egalité jusqu’à l’avenue de Strasbourg pour rejoindre la route départementale 108. Une nouvelle voie de bus, la ligne Flexo 41, sera donc mise en service courant 2016 avec la mise en place de deux arrêts bus : un arrêt « cimetière » et un arrêt « verger conservatoire ».

 

Implantation d’une haie séparative rue de Pommard

La rue de Pommard relie la place de la Liberté au carrefour du collège Camille-Claudel et du lycée Jean-Marc-Boivin. Elle dessert également de nombreux logements. Le trottoir nord de la rue comprend une bande de 1,30 m de largeur en gravillons rouges le long de la bordure de chaussée et une piste de 2,70 m de largeur en enrobé gris pour les cyclistes.

L’implantation d’une haie séparative de un mètre de largeur entre la chaussée et le trottoir procure un effet de parois, de sécurité et de confort aux usagers du trottoir. La largeur de la chaussée a été ramenée à six mètres, ce qui contribuera à réduire la vitesse des automobilistes.

La haie est composée de séquences de cinq, six ou sept arbustes d’une même espèce, d’une hauteur d’environ un mètre. Une interruption tous les quinze mètres environ est marquée par un arbuste d’une hauteur de deux mètres environ.

Variation des végétaux en fonction des saisons

 

Restauration de la Goulotte et la Rivière Neuve

Le projet de restauration, défini par le SITNA et le bureau d’étude SINBIO, porte sur :

- le démantèlement de l’ouvrage hydraulique tout en conservant le seuil de fond afin d’éviter tout risque d’érosion,

- la création d’un vannage d’admission sur la Goulotte permettant de gérer les débits de crue,

- la recréation d’un lit de la Goulotte et Rivière Neuve présentant une morphologie et un tracé adaptés aux caractéristiques hydrodynamiques de la rivière, tout en respectant l’emprise foncière actuelle,

- la diversification du lit, restauré par la création d’une micro-sinuosité interne au lit, complétée par l’installation de petits aménagements rustiques si nécessaires,

- la suppression de trois ouvrages situés sur la Goulotte dans la traversée de la commune,

- la création d’un sentier pédestre pédagogique.

 

Le projet est soumis à autorisation au titre de la Loi sur l’eau, un dossier de demande a été déposé en Préfecture fin 2014, les travaux pourront débuter juin, juillet 2016.